prog
prog

juillet 2019

← juin août →
LMMJVSD
1
2
3
4
5
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31


L'Échangeur
59, avenue du Général de Gaulle
93170 BAGNOLET
Métro : Gallieni [ligne 3]

01.43.62.71.20

info@lechangeur.org
http://www.lechangeur.org


Cet événement est terminé

REPRISE D’UN TRIOMPHE ou le songe d’une nuit bastiaise

Théâtre |

Du 7 janvier 2010 au 17 janvier 2010


 

 

« Cette pièce, comme mes trois premières, met en jeu et en question, sur un mode tragi-comique, la relation que des gens (des personnages fictifs) de Bastia et de Corse ont avec la parole. »NOEL CASALE

Bastia, l’été prochain.
Enfoui dans l’entrée d’une pension modeste de la vieille ville, un homme – Marc Aurèle – semble se souvenir d’un vieux western américain.
Un autre homme entre. C’est Dean Martin.
Que font Marc Aurèle et Dean Martin en pleine nuit à Bastia ?
Marc Aurèle prétend jouer et raconter toujours les mêmes choses depuis une éternité. Dean Martin prétend s’initier à l’archéologie et être à la recherche d’une partie du squelette de John Wayne.
Mais qui est vraiment Marc Aurèle ? Et cet homme est-il vraiment Dean Martin ?
Et ce troisième homme – Ulysse – qui les rejoint à l’aube et qui prétend avoir réalisé, la veille, le projet de ses rêves et en avoir encore beaucoup d’autres pour la Corse – qui est-il, vraiment ?
À quoi jouent ces trois hommes ? Noël Casale

« Au bout du rouleau, il y a encore le rouleau. » Marc François

Coproduction Théâtre du commun, Théâtre Kalliste-Ville d’Ajaccio, Collectivité Territoriale de la Corse, ARCADI (Action régionale pour la création artistique et la diffusion en Île-de-France) Co-réalisation L’ÉCHANGEUR – Cie Public Chéri, Théâtre Les Bernardines | www.theatre-bernardines.org |, La Minoterie, Marseille | www.minoterie.org |. Avec le soutien de Les Labos d’Aubervilliers


cliquez sur l'image pour faire défiler le diaporama

Compagnie
CIE THEATRE DU COMMUN

Auteur
NOEL CASALE

Conception
réalisation et interprétation : Hubertus Biermann, Noël Casale, Pascal Omhovère

Lumière
Marie Vincent