prog
prog

juin 2019

← mai juillet →
LMMJVSD
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30


L'Échangeur
59, avenue du Général de Gaulle
93170 BAGNOLET
Métro : Gallieni [ligne 3]

01.43.62.71.20

info@lechangeur.org
http://www.lechangeur.org


Cet événement est terminé

MACBETH KANAVAL

Théâtre | Création |

Du 21 mars 2013 au 31 mars 2013
[20h30] du lundi au samedi [17h] dimanche [relâche] mercredi 27 mars
DUREE 2h


« J’en ai assez, du soleil. Je voudrais
Que l’ordre de ce monde soit défait.
Alarme ! Ruine, souffle ! Approche, mort !

Au moins, mourrons le harnais sur le corps. »

Macbeth Acte V scène 5

Sur la lande qui le ramène victorieux du champ de bataille, Macbeth, chef de guerre au service du roi, croise trois sorcières qui lui prédisent un avenir royal. Il précipite la prophétie et poignarde son roi endormi, secondé par Lady Macbeth qui l’exhorte à tuer et parachève le meurtre. Ce premier meurtre perpétré par Macbeth hors du cadre de la guerre ouvre une brèche dans sa conscience, tue le sommeil et l’oubli, plonge le monde dans le chaos et le royaume dans la tyrannie. Macbeth est à la lisière de deux mondes où les morts accumulés de l’Histoire remontent à la surface, viennent l’effrayer et hanter l’espace du théâtre. Ce surcroît d’humanité le rend inapte à l’exercice du pouvoir.

Le meurtre engendre le meurtre ; le temps de Macbeth est une boucle sans fin qui s’ouvre et se ferme en miroir sur les mêmes images : un homme ensanglanté, une décapitation, un couronnement. Le plateau est un « musée-théâtre », un site d’apparition où les dépouilles, les masques et les attributs des figures sont endossés à tour de rôle par les acteurs comme autant de peaux et de visages. Ils peuplent l’arène où les vivants et les morts encerclent Macbeth et Lady Macbeth. La mascarade politique se rejoue dans un carnaval qui tient du rituel d’exorcisme. Macbeth met à nu la violence d’État et les mécanismes du désir. Témoins de l’histoire, nous faisons l’autopsie d’un dérèglement.

Administration – production Les Ateliers de la Grande Ourse – Valérie Poirier | Coproduction Atelier hors champ, L’espal-scène conventionnée, La Fonderie, Le Mans. | Coréalisation L’ÉCHANGEUR-Cie Public Chéri | Avec l’aide à la création de l’État – Préfet de la région Pays de la Loire, l’aide à la création du Conseil régional des Pays de la Loire, l’aide à la production d’Arcadi, l’aide à la création de l’Adami, l’aide à la création de la Spedidam. | Avec le soutien du Théâtre du Soleil, de la Fonderie (Le Mans) et de la ville du Mans. | Remerciements : Vérane Partensky, CDR Tours Pascale Nandillon est artiste associée à L’espal depuis 2009.

 


cliquez sur l'image pour faire défiler le diaporama

Compagnie
ATELIER HORS CHAMP

Textes
d'après Macbeth de William Shakespeare

Traduction
André Markowicz I Actes Sud Babel | www.actes-sud.fr

Metteur en scène
PASCALE NANDILLON

Assistant mise en scène
Alienor De Mezamat

Collaboration
artistique, scénographie, création sonore Frédéric Tétart

Comédiens
Séverine Batier, Serge Cartellier, Alban Gérôme, Myriam Louazani, Sophie Pernette

Lumière
Frédéric Tétart, Soraya Sanhaji

Costumes
Odile Crétault

Construction décor
Loïc Richard

Site internet de la compagnie
www.atelierhorschamp.org

Presse

Présentation