prog
prog

juillet 2019

← juin août →
LMMJVSD
1
2
3
4
5
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31


L'Échangeur
59, avenue du Général de Gaulle
93170 BAGNOLET
Métro : Gallieni [ligne 3]

01.43.62.71.20

info@lechangeur.org
http://www.lechangeur.org


Cet événement est terminé

GRATTE-CIEL

THEATRE

Du 1 juillet 2016 au 3 juillet 2016
vendredi et samedi [20h30] - Dimanche [17h]


Faire œuvre d’historien ne signifie pas savoir « comment les choses se sont réellement passées ». Cela signifie s’emparer d’un souvenir, tel qu’il surgit à l’instant du danger.
Walter Benjamin

Sonia Chiambretto est une des langues vivantes de la littérature contemporaine, du théâtre contemporain. Elle travaille depuis trois ans à ce qui me semble un grand-oeuvre. On y retrouve les thèmes récurrents de son écriture, mais elle jette l’ancre ailleurs qu’à Marseille, cette fois. Un autre port, de l’autre côté de la Méditerranée : Alger.
À travers des personnages de fiction, derrière lesquels toujours se cachent des êtres réels, le livre retrace trois périodes de l’histoire d’Alger au cours des 60 dernières années. Non telles que les choses se sont réellement passées, mais dans la ville rêvée par Le Corbusier en 1931, lorsqu’il imagina un plan d’Alger : Le projet OBUS. Le titre fait référence à une explosion des idées reçues en vue d’un bond vers l’avenir. Titre manifeste.
À la lecture du texte de Sonia Chiambretto, on comprend qu’il y a cette visée : le texte projette des fragments d’histoire pour penser l’avenir. Et la fiction relie ce qui jusque là semblait éparse, étanche, hétérogène. Et l’on voit apparaître ce qui vient à nous, ce qui fera notre présent. Et l’avenir en question nous rattrape. Et l’histoire algérienne, algéroise, vue par Sonia Chiambretto, apparaît comme le laboratoire de notre histoire. Nous autres, humains.
Pascal Kirsch

 

L’École supérieure d’art dramatique de Paris est une des douze écoles supérieures d’art dramatique en France préparant au métier d’acteur. En tant que département du Pôle Supérieur d’enseignement artistique Paris Boulogne-Billancourt (PSPBB) elle permet l’obtention d’un Diplôme National Supérieur Professionnel de Comédien (DNSPC). Elle propose un cursus complet de formation avec une attention sur le travail du corps. Elle développe une recherche sur les écritures nouvelles, en accordant une place prépondérante aux auteurs contemporains.

Le projet de l’école est basé sur la notion d’acteur-créateur. L’enjeu est de former des acteurs autonomes et initiateurs de pro­jets de création, de les considérer comme des artistes dès l’entrée dans l’école et de penser les ateliers proposés avec les interve­nants, professionnels du spectacle vivant, comme un dialogue avec des artistes confirmés. Le chemin dans l’école devient la recherche et l’affirmation d’un langage artistique personnel. L’ESAD travaille en lien avec des structures de création à Paris et en région sur un principe de résidence et de partenariat dans un souci d’immerger, dès la formation, les jeunes acteurs dans le contexte professionnel.

Serge Tranvouez, directeur de L’ESAD

Production ESAD – École supérieure d’art dramatique de Paris, département théâtre du Pôle Supérieur Paris Boulogne-Billancourt | Co production Collectif 2Plus. Sonia Chiambretto est représentée par L’Arche, agence théâtrale. Coréalisation L’ÉCHANGEUR – Cie Public Chéri.


cliquez sur l'image pour faire défiler le diaporama

Auteur
SONIA CHIAMBRETTO

Metteur en scène
PASCAL KIRSCH

Scénographie
Scénographie et costumes Anaïs Heureaux

Jeu
Avec les acteurs de la promotion 2016 de l’ESAD École Supérieure d’Art Dramatique de Paris : Boris Balsan, Teddy Bogaert, Mattias De Gail, Sylvain Deguillame, Lucie Dordoigne, Benjamin Dussud, Paul-Eloi Forget, Vera Franskevich, Magdalena Galindo, Diane Kristanek, Adil Laboudi, Mélodie Le Blay, Achille Sauloup, Maxime Vervonck

Vidéo
Mathieu Kauffmann

Lumière
Création lumière et régié générale Marinette Buchy

Administration
Marie Nicolini

Presse

Présentation