prog
prog

octobre 2019

← septembre novembre →
LMMJVSD
1
2
3
6
9
10
11
12
13
14
20
24
25
26
27
28
29
30
31


L'Échangeur
59, avenue du Général de Gaulle
93170 BAGNOLET
Métro : Gallieni [ligne 3]

01.43.62.71.20

info@lechangeur.org
http://www.lechangeur.org


Cet événement est terminé

CAUSERIE SUR L’HISTOIRE DE LA LITTERATURE EN LANGUE CREOLE

Résidence d'auteur |

Le 2 décembre 2011


Dans le cadre de sa résidence soutenue par le Conseil Régional d’Île de France, pour poursuivre son ambitieuse traduction en créole de l’œuvre de Marcel Proust, Guy Régis Jr et le Théâtre l’Echangeur vous invite à une série de rencontres autour de la littérature en langue créole.

De l’indépendance d’Haïti – 1er Janvier 1804 – à nos jours, le créole est passé du statut de langue orale, marginale et marginalisée, au statut de langue officielle (1961), à la fois sur le plan oral et littéraire.

avec Dominique Deblaine (Guadeloupéenne, spécialiste de littérature antillaise, Maître de Conférences à l’Université Montesquieu Bordeaux 4, Membre du centre de recherche LAM (Les Afriques dans le Monde) UMR (IEP/CNRS) Université Montesquieu Bordeaux 4.)
Bien qu’il y ait toujours eu des textes écrits en créole, que ce soit des proclamations, des poèmes ou des romans, les textes d’expression française ont été dominants. Le mouvement de revalorisation des œuvres créolophones est né d’un désir d’affirmation identitaire. La peur première était de voir disparaitre la langue créole, longtemps considérée comme un patois, mais ayant désormais acquis le statut de langue grâce à sa vitalité dans le quotidien…

et Jean-Durosier Desrivières (Certifié ès Lettres modernes et classiques de l’Ecole Normale Supérieure d’Haïti, diplômé en littérature francophone et générale de l’Université des Antilles et de la Guyane (UAG)
A propos de la littérature telle qu’elle se pratique dans les deux langues officielles du pays désormais, le français et le créole, il importe d’éclairer les formulations « Littérature de langue créole », qui renvoie au code linguistique et à la formulation, et « Littérature d’expression créole » qui renvoie aux traits culturels et à l’imaginaire créoles haïtiens dont témoignent certaines œuvres, qu’elles soient écrites en français ou en créole.

Prochains rendez-vous avec Guy Régis Junior
Jeudi 15 mars 2012 [19h] La Traduction du français au créole Jeudi 7 juin [19h] Fin de résidence avec Proust

Né en avril 1974 à Haïti, Guy Régis Jr est auteur, traducteur (Maeterlinck, Camus, Koltès) metteur en scène, vidéaste, fondateur et animateur du Nous Théâtre, compagnie de théâtre contemporain haïtien. Ses textes sont mis en lecture, montés, dans les théâtres, à l’université, dans les rues, sur les places publiques… En Europe : au Centre Georges Pompidou, au Théâtre national de Belgique, au Tarmac de la Villette, au Festival international de Liège, aux Francophonies de Limoges, au Festival d’Avignon… Guy Régis a reçu plusieurs bourses d’écriture et distinctions (C.N.T., C.N.L., Prix de poésie Jean Brierre, Beaumarchais…). Il anime des ateliers d’écriture et de théâtre un peu partout dans le monde (Liège, RDC, Washington…).

Le Trophée des capitaux (roman), 2011. Éditions Vents d’Ailleurs De toute la terre le grand effarement (théâtre), 2010. Éditions Les Solitaires Intempestifs. Moi, fardeau inhérent (théâtre), 2009. Éditions Les Solitaires Intempestifs. Le Père (théâtre), 2009. Éditions Les Solitaires Intempestifs.


cliquez sur l'image pour faire défiler le diaporama

Auteur
Résidence d'auteur GUY REGIS JR

Presse