prog
prog

juillet 2019

← juin août →
LMMJVSD
1
2
3
4
5
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31


L'Échangeur
59, avenue du Général de Gaulle
93170 BAGNOLET
Métro : Gallieni [ligne 3]

01.43.62.71.20

info@lechangeur.org
http://www.lechangeur.org


Cet événement est terminé

AUDIBLE FESTIVAL 3éme EDITION

Musique | Diffusions | Concerts | Projections | Musique électroacoustique

Du 13 septembre 2013 au 15 septembre 2013
vendredi[20h00] - samedi et dimanche [à partir de 15h00]


UN PROGRAMME CONÇU PAR JÉRÔME NOETINGER ET LES INSTANTS CHAVIRÉS.
PRODUIT PAR LES INSTANTS CHAVIRÉS EN PARTENARIAT AVEC L’ÉCHANGEUR, MOTUS,
AVEC LA COMPLICITÉ DE REVUE & CORRIGÉE ET METAMKINE
ET LA PARTICIPATION DE LUTHERIE URBAINE.

L’écho est la voix de l’invisible. Les vivants ne voient pas les morts dans le jour. Tandis qu’ils les voient la nuit dans les songes. Dans l’écho, l’émetteur ne se rencontre pas. C’est le cache-cache entre le visible et l’audible. Pascal Quignard, « La haine de la musique »

Dès qu’il est enregistré — fixé sur un support — le son résonne comme autre chose que lui-même.
La musique concrète — pour conserver le terme générique de Pierre Schaeffer — a ce pouvoir de couper l’auditeur de la source de l’émission via le haut-parleur.
Face à cette boîte noire qui agit comme une oreille inversée, un monde où tout est possible s’ouvre à l’auditeur.
Les ondes sonores peuvent être douces à usage relaxant (la musique new âge ou d’ambiance dans les lieux publics ou chez certains praticiens de médecine douce) agressives à but répulsif, voire répressif (les canons soniques pour disperser les manifestants ou hautes fréquences pour déranger les sdf), ou encore rythmiques à effet étourdissant (la frappe du tambour qui permet au shaman d’entrer en transe)…
Ce ne sont que quelques exemples qui donnent la preuve, s’il en fallait, que le son agit sur notre corps.
Ce que propose L’Audible, c’est un rapport privilégié aux sons, à l’écoute.
L’Audible 2013 veut revenir à ce fondamental de la musique concrète à travers un programme qui comme les années précédentes alliera commandes, diffusions, lives et compositeurs invités.

Vendredi 13 septembre [20h]

ERIKM – commande de création de festival

JEAN LUC GUIONNET – composition et diffusion sur acousmonium

JOHN DUNCAN – électroniques et diffusion

Samedi 14 septembre [à partir de 15h]

Cinéma pour l’oreille
BERTRAND DUBEDOUT Aux lampions ( 1981/18’09)
CHRISTIAN ZANESI Grand bruit (1990/20’45)
ALAIN DE FILIPPIS Ton dieu ne s’appelle-t-il pas EGO ? (1993 / 15’03)

Interprètes sur l’acousmonium : OLIVIER LAMARCHE & JÉRÔME NOETINGER

Courts-métrages expérimentaux et musiques concrètes
KIKO ESSEIVA Sous les étoiles (2004-2007) 12’50
FAILING LIGHTS Revealing Scene & Serve in Silence (2010) 13’00
MARTIAL BÉCHEAU État modifié de conscience (2012) 19’44
ROBERT HAMPSON ahead – only the stars (2007) 13’10
JÜRGEN REBLE Zillertal (1991), 11’00’’ (16mm sonore)
ALDO TAMBELLINI Black Out (1965) 9’00’’ (16mm sonore)
ROBERT SCHALLER Under the shadow of Marcus Mountain (2011), 5’30 (16 mm, n&b, silencieux)
PAUL SHARITS T,O,U,C,H,I,N,G (1968) 12’00 (16mm, couleur, sonore)

Interprètes sur l’acousmonium : OLIVIER LAMARCHE & JÉRÔME NOETINGER

[20h30]

SEC_  (Italie) – commande de création du festival, composition & diffusion sur acousmonium

JEAN-FRANÇOIS LAPORTE (Québec) – composition & diffusion sur acousmonium

CARL-MICHAEL VON HAUSSWOLFF (Suède) – électroniques (live)

 Dimanche 15 septembre [à partir de 15h30]

séance d’écoute consacrée à la classe d’électroacoustique du CRD de Pantin
L’audible poursuit sa collaboration avec le CRD de Pantin en consacrant une séance aux oeuvres des élèves de la classe d’électroacoustique dirigée par Christine Groult.
GUILLAUME MICHELON «Chant du ciel», (6’21)
SOLWEIG RISACHER «Rêve», 8’13
MARIE GUÉRIN «Partition pour Maison ronde / 1963», (11’)
DOMINIQUE DEYRIS «Pilgrim», (12’)
ALINE PENITOT «Lene Kielsen Holm et la glace de mer», (7’28)
PIERRE MOURLES «Corps #2», (15’)

[17h30]
BEATRIZ FERREYRA (France) – composition & diffusion sur acousmonium
Séance d’écoute à partir d’une sélection dans son catalogue.

[20h]
HANNA HARTMAN(Allemagne) – composition & diffusion sur acousmonium

[21h]
«Hymnen» de KARLHEINZ STOCKHAUSEN (1966-1967 / 120’)
par PHILIPPE MION (diffusion sur acousmonium)

12 euros plein tarif sur place
10 euros prévente, abonnés Instants/L’Échangeur
40 euros pass 4 jours (Instants/L’Échangeur)

Le festival commence le 12 septembre aux Instants Chavirés [21h] avec une pièce de Bernard Fort jouée par Jérôme Noetinger suivi d’un concert de Florian Hecker.Les samedi 14 et dimanche 15 septembre à Lutherie Urbaine [à partir de 14h30] Thierry Madiot et Yanick Miossec présentent Phonoscopie.

 

L’association Muzziques / Instants Chavirés bénéficie du soutien de la Ville de Montreuil, du Conseil Général
de Seine-Saint-Denis, du Ministère de la Culture (DRAC Île-de-France), du Conseil Régional d’Île-de-France
et du concours de la Sacem et du CNV. Co-réalisation L’ECHANGEUR – Cie Public Chéri.


cliquez sur l'image pour faire défiler le diaporama

Programmation
INSTANTS CHAVIRES

Site internet de la compagnie
www.instantschavires.com/

Presse

Présentation