prog
prog

octobre 2019

← septembre novembre →
LMMJVSD
1
2
3
6
9
10
11
12
13
14
20
24
25
26
27
28
29
30
31


L'Échangeur
59, avenue du Général de Gaulle
93170 BAGNOLET
Métro : Gallieni [ligne 3]

01.43.62.71.20

info@lechangeur.org
http://www.lechangeur.org


Cet événement est terminé

AUCUN DE NOUS NE REVIENDRA

CRÉATION — THÉÂTRE — MUSIQUE

Du 17 juin 2015 au 21 juin 2015
du mercredi au samedi [20h30] – dimanche [17h]
DUREE 1h15


Aucun de nous ne reviendra est le titre du premier volume de la trilogie Auschwitz et après, écrite par Charlotte Delbo entre 1945 et 1970. C’est l’impressionnant témoignage d’une « politique » ayant survécu à 27 mois de déportation. Entre dialogue, poèmes et récits, sans chronologie, ni tentative documentaire, l’œuvre projette une vision hallucinée des camps d’extermination.

Un espace sonore et visuel allusif, hanté, quasi incantatoire.
Un espace spectral, fait de fragments mémoriels (minéral, végétal, industriel) dans lequel surgissent les mots de Delbo, circulent sons et musiques ; dans lequel vagabonde aussi le corps, tantôt désœuvré, tantôt actif, comme la fragile figure de ce que peut devenir l’existence dans la dévastation.
Entre lecture spatialisée, installation plastique et oratorio, dans une temporalité mystérieusement dilatée, la représentation glisse vers une forme de poème philosophique qui nous indique la voie d’une appréhension possible et impossible de l’histoire.
Car, depuis « Auschwitz », n’est-ce pas là dans cette douloureuse et tragique tension entre amour et abjection, que doit survivre l’humanité et qu’elle doit résister à la faillite de l’esprit ?

Autres dates
2015-2016 : Nouveau Relax à Chaumont (52), TGP de Frouard (54)…

+ + PROLONGEMENT DE PLATEAU
À L’ISSUE DE LA REPRÉSENTATION – SAMEDI 20 JUIN 2015 [22h]
RENCONTRE AVEC CATHERINE COQUIO
« J’écris pour les générations futures » disait Charlotte Delbo
Pour nous, générations futures, se remémorer « Auschwitz », opérer une (re)traversée de l’Histoire, est un acte au présent, d’éveil au contemporain, voire à l’avenir.
Aujourd’hui, entre « devoir de mémoire », hommages, calendriers de commémoration, est-il encore
possible de donner sens et signification à cet acte ?

Catherine Coquio enseignante chercheure, professeure de littérature comparée à l’université de Paris VII – Denis Diderot. Elle a créé en 1997 l’Association Internationale de Recherche sur les Crimes contre l’Humanité et les Génocides ; elle a été responsable (jusqu’en 2003, fin du groupe) du groupe de recherches Littérature et savoirs à l’épreuve de la violence politique. Génocide et transmission. Elle dirige aujourd’hui, dans le cadre du CERILAC à Paris VII un séminaire interdisciplinaire, Ecrire et penser avec l’histoire à l’échelle du «monde» ? Considérée comme « spécialiste de la littérature de témoignage », personnalité très engagée, Catherine Coquio vient de publier deux livres : La littérature en suspens (L’Arachnéen) et Le mal de vérité ou l’utopie de la mémoire (Armand Colin), qui poursuivent ses recherches autour des enjeux esthétiques, politiques et sociétaux que représente cette littérature. Autres publications (non exhaustif) : Rwanda, le réel et les récits– Belin (2004), L’enfant et le génocide (avec Aurélia Kalisky) – Robert Laffont (2007), Roms, Tsiganes, Nomades, un malentendu européen (avec Jean Luc Poueyto) – Karthala (2014)


Coproduction : Le CCAM, scène nationale de Vandœuvre (54) – Les 13 Arches Théâtre Conventionné de Brive (19). Avec le soutien financier de La Région Lorraine – Le Ministère de la Culture, Drac Lorraine, Le Conseil Général de Moselle – La Ville de Nilvange. Avec le soutien en résidence de création de Le Cube/ La Belle Meunière (03). Coréalisation Festival d’Avignon Inouï Production, Avignon (84) . L’Escabelle est conventionnée avec La Région Lorraine au titre de l’accompagnement à la structuration 2013-2015. Coréalisation L’ÉCHANGEUR – Cie Public Chéri.

 


cliquez sur l'image pour faire défiler le diaporama

Compagnie
L'SKBL

Textes
EXTRAITS DE LA TRILOGIE « AUSCHWITZ ET APRÈS »DE CHARLOTTE DELBO ÉDITIONS DE MINUIT

Direction artistique
+ RECITANTE HEIDI BROUZENG

Scénographie
Matthieu Ferry

Collaboration
Regard chorégraphique Marie Cambois et Regard sur le jeu Christine Koetzel

Musiciens
Musiques, composition et interprétation Alain Mahé + Thierry Madiot (le 18 juin) et Sophie Agnel (les 19 et 20 juin)

Lumière
Matthieu Ferry

Son
Géraldine Foucault

Site internet de la compagnie
WWW.ESCABELLE.COM

Administration
Administration Katia Zdravic - Production : l’SKBL (l’Escabelle) - Cie théâtrale

Presse