prog
prog

juillet 2019

← juin août →
LMMJVSD
1
2
3
4
5
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31


L'Échangeur
59, avenue du Général de Gaulle
93170 BAGNOLET
Métro : Gallieni [ligne 3]

01.43.62.71.20

info@lechangeur.org
http://www.lechangeur.org


Cet événement est terminé

L’INSTANT DONNÉ joue ARTURO FUENTES & RAMON LAZKANO

Musique |

Le 18 avril 2013
[20h30]


ARTURO FUENTES (Mexique, 1975) | www.arturofuentes.com |

La musique d’Arturo Fuentes se définit comme un chaos kaléidoscopique méticuleusement organisé, explorant les frontières de la dynamique, de la couleur, de la texture et de la virtuosité. Cette musique dévoile un dessin sculptural en constante évolution et nous porte d’un premier à un arrière-plan : on perçoit un espace sonore occupé par une agitation constante, la recherche d’une sonorité aérienne.

Skifir (2011) [durée 10’] flûte, clarinette basse, piano, violon, alto, violoncelle
Modular (2009) [durée 10’] clarinette basse et violon
Formantes (2008) [durée 09’] flûte, clarinette basse et piano
Festina Lente (2012) [durée 10’] clarinette, piano, violon, alto, violoncelle

RAMON LAZKANO (Espagne, 1968) | www.lazkano.info |

“Musique, mystérieuse forme du temps”, dit un vers fameux de Jorge-Luis Borges. C’est dans cette dimension essentielle de la musique que sciemment s’enracine l’œuvre de Ramon Lazkano. Le déroulement de ses pièces et “l’érosion” des éléments qui les articulent (érosion qui exige une certaine “matérialité” du son, leur trait le plus frappant) renvoient à notre sentiment du temps qui passe, à l’usure et à la fin inéluctable et inconcevable, de tout ce qu’il contient. Leur cheminement “nous permet de percevoir notre propre cheminement vers la mort”. Puisque la musique est le temps lui-même, chaque écoute nous rapproche de notre terme ultime.

C’est encore au passage, à la métamorphose et à l’érosion que font référence les éléments (eau et feu) et les matières (bois, craie, pierre…) évoqués par les titres du compositeur, ainsi que les Stèles et Tombeaux, eux aussi voués à la dissolution, qui parsèment sa création.

Car, comme celle de Schütz, l’œuvre de Lazkano est fondamentalement un Memento Mori, une méditation sur la mort, aujourd’hui radicalement étrangère à notre civilisation. De cette contemplation de l’insondable, elle tire sa puissance et sa lucidité. Pascal Ianco

Pièces issues du cycle Igeltsoen Laborategia (Le Laboratoire de Craies), inspiré par le « laboratoire expérimental » du sculpteur basque Jorge Oteiza (1908 -2003)

Egan II (2006-07) [durée 08’] flûte, clarinette, percussion, piano, violon, violoncelle
Wintersonnenwende I (2005) [durée 02’30] trio à cordes et célesta
Wintersonnenwende III (2009) [durée 07’] violon, violoncelle, piano et percussion. Commande du CDMC espagnol
Wintersonnenwende IV (2009) [durée 07’] violon et piano. Commande du Eusko Jaurlaritzako Kultur Saila
Errobi II (2008-09) [durée 10’] flûte basse, clarinette basse et piano. Commande d’État pour l’ensemble Accroche Note

L’Instant Donné a été accueilli chaque saison à L’ÉCHANGEUR depuis 2005 pour des monographies ou des concerts partagés à deux voire trois compositeurs. Celui-ci sera le quatorzième que l’ensemble musical présentera. | L’Instant Donné (Rémy Jannin Coordination) est en résidence au Théâtre Garonne (Toulouse) et reçoit le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île de France – Ministère de la Culture, de la SACEM, et de la SPEDIDAM. | Coréalisation L’ÉCHANGEUR-Cie Public Chéri |


cliquez sur l'image pour faire défiler le diaporama

Compagnie
L’INSTANT DONNÉ

Musiciens
Elsa Balas alto | Nicolas Carpentier violoncelle | Caroline Cren piano | Maxime Echardour percussion | Saori Furukawa violon | Cédric Jullion flûte | Mathieu Steffanus clarinette |

Site internet de la compagnie
www.instantdonne.net